Collaborations passées

09.2019 > BRUT-ES, le pilote western / Paulin·e Goasmat

Crédit photo : Paulin·e Goasmat

Tout commence comme un road movie : les Brute-s qui quittent Nantes en voiture pour retrouver Paulin·e près de Rennes. Après une erreur d’aiguillage et un arrêt au garage, elles arrivent enfin chez Paulin·e 1h30 plus tard que prévu. Au menu, pique-nique improvisé et brainstorming : “Alors, on se l’écrit ce pilote ?“ Oui, et ce sera un western ! L’envie nous prend de détourner les codes du genre. Pop-corn de neurones, les idées fusent au service de l’intrigue écrite et dialoguée par Paulin·e. Après plusieurs journées de préparation – repérages, décor, costumes, accessoires, régie, catering – c’est parti pour deux jours de tournage en auto-production, entre Old Town Nantes et Bouguenais City. 
Une joyeuse rencontre, un exercice de style, une chevauchée sans chevaux, un western foutraque avec des meufs qui partent en cacahuète. One-shot ou bien Pilote d’une future série courte où d’autres genres cinématographiques seront à l’honneur…
Hum… On verra….

2018-En cours > L’heure de B. / Guillaume Mainguet

Crédit photo : Guillaume Mainguet

Nous avons proposé une collaboration au réalisateur Guillaume Mainguet qui s’est traduite très vite en recherche théâtrale, en partant d’une méthode assez précise de construction de personnages pour aller vers une écriture collective au plateau, une recherche expérimentale où image, corps, mouvement et texte sont étroitement liés.
Lors d’une première séance de travail en avril 2019, au Théâtre Bel Air à Nantes, nous avons commencé la recherche au plateau autour d’un point de départ : cinq femmes se retrouvent chez l’homme qu’elles ont toutes aimé à des moments différents de leur vie. Cet homme, un artiste très célèbre, à la fois tyran et génie, vient de décéder. Il a laissé par écrit sa volonté de les réunir toutes, dans une ultime mise en scène qui les rassemble pour la première fois.

2018-2019 > Le jeu improvisé / Sherkan

Travail de recherche avec le duo de réalisatrices nantaises Sherkan (Sarah Bellanger et Lauréline Baron). La création de personnages, le jeu improvisé devant la caméra, le lien de collaboration entre réalisatrices – comédiennes… en plusieurs étapes.

2018 > Aquabike / Thomas Rault

Crédit photo : Yohan Gérard

Deux couples d’amies se retrouvent pour une soirée qui commence à être un peu arrosée. Jusqu’où pouvons-nous aimer l’autre sans préjugés ? A-t-on besoin de l’admirer pour l’aimer ?  Ce travail de recherche et de tournage, étalé sur trois jours dans une salle de théâtre transformée en plateau de cinéma, nous a permis d’aller vers un jeu naturel calé en fonction des mouvements de la caméra. Sous les directives du réalisateur nantais Thomas Rault, et en suivant un canevas bien précis, nous avons développé les interactions entre les personnages au gré des improvisations.

2018 > Atelier casting / Adrien Coché

Nous travaillons l’espace d’une journée avec le directeur de casting nantais Adrien Coché. Son approche du métier et son savoir-faire ont été d’une aide précieuse. Adrien encadrera par la suite d’autres ateliers casting au sein de La Plateforme, le pôle audiovisuel et cinéma des Pays de la Loire. Il nous a présenté un aspect trop peu connu, celui de la prépa, du plateau, à partir du point de vue de l’assistant réalisateur. Selon Adrien, bien connaître ces contraintes, c’est aussi arriver mieux préparé sur un plateau, et également sur un casting.

2018 > FIF-85 / Marc Picavez

Lecture de fragments de scénario du réalisateur Marc Picavez (Les flamboyants), dans le cadre du Festival International du Film de La Roche sur Yon.

2018 > Les reflets du cinéma / Lisa Diaz et Marc Picavez

Lecture de fragments de scénario de la réalisatrice Lisa Diaz (Zone libre) et du réalisateur Marc Picavez (Les flamboyants), dans le cadre du Festival Reflets de cinéma à Laval organisé par Atmosphères 53.

2018 > Eva voudrait, improvisation et écriture / Lisa Diaz

Crédit photo : Lisa Diaz

Nous nous retrouvons chez Lisa pour lire et improviser autour de son scénario en construction Eva voudrait : “Eva vit seule, elle n’est pas amoureuse, elle voudrait un enfant. Elle n’a peut-être plus beaucoup de temps devant elle. Le gynécologue lui a dit qu’elle n’avait plus que douze ovules”. Nous avons eu le plaisir d’aider Lisa à écrire certaines scènes en partant d’un jeu improvisé face à sa caméra. A la suite de notre collaboration, l’une de nos Brutes, Caroline Ferrus, incarne Eva à l’écran. Sheila Maeda et Sophie Péault participeront également au tournage. Eva voudrait a eu le prix du public au Festival de Pantin Côté court 2020.

2017-2018 > Travail d’écriture et de recherche / Basile Remaury

Plusieurs rencontres avec le réalisateur ont été organisées pour échanger autour de ce projet où l’expérience personnelle des comédiennes nourrit un docu-fiction hanté par l’effondrement de la société et le défi écologique.

2017 > Scénario en construction / Ananda Safo

La rencontre avec Ananda nous a permis de travailler pour la première fois entre nous en tant que collectif sur un scénario en cours d’écriture (Fucking Monday-Fucking Birthday-Fucking D. Day). Sur la base d’ improvisations sur un texte donné, nous avons testé des bouts de scènes, de dialogues, de personnages.

2017 > Video de présentation du Collectif / Audrey Bodiguel, VLAM Productions

Nous demandons à la réalisatrice Audrey Bodiguel de nous rencontrer pour filmer un one shot-vidéo de présentation à l’état Brut-e. Notre première collaboration voit le jour.

%d blogueurs aiment cette page :